Меню
Грамматика и лексика

Beaucoup / bien. Beaucoup, adverbe de quantité, sert à renforcer un verbe :

Il travaille beaucoup. (Dans Il travaille bien, l'adverbe bien exprimerait la manière et non la quantité.)

 

Devant plus, moins, mieux, trop on emploie à peu près indifféremment beaucoup ou bien :

Cela s'est produit beaucoup plus tard, ou bien plus tard.

Devant moindre, meilleur, davantage, l'usage courant est d'utiliser bien : bien moindre, bien meilleur, bien davantage. On dit de même: bien pire, bien supérieur, bien inférieur.

On peut aussi souligner la différence par la locution de beaucoup :

Celui-ci est de beaucoup supérieur à l'autre, ou Celui-ci est supérieur à l'autre de beaucoup.

Il s'en faut de beaucoup est plus courant que Il s'en faut beaucoup, et, avec un superlatif relatif : C'est de beaucoup (ou de loin) le plus intéressant.

Beaucoup de sert de déterminant à un nom singulier ou pluriel :

Beaucoup de prudence est requise. Beaucoup de détails sont inexacts.

On voit que l'accord se fait en principe avec le nom qui suit beaucoup, comme s'il était déterminé par certain, plusieurs, etc.

Une phrase comme Beaucoup de délicatesse serait étonnant de sa part n'est pas exclue, mais ce n'est pas une construction très naturelle ; on dit plutôt, par exemple : Il serait étonnant qu’il montre beaucoup de délicatesse.

Le même principe d'accord avec le complément de l'adverbe s'applique à d'autres expressions qui indiquent la quantité : trop de, assez de, peu de, tant de, combien de :

Trop de gens s'imaginent...

Assez de soucis nous assaillent.

Peu de personnes le savent.

Tant de questions sont à examiner! Combien de romans sont ennuyeux .

Beaucoup employé seul peut signifier « beaucoup de gens » (emploi surtout usuel dans la fonction sujet) :

Beaucoup pensent que c'est une erreur. Cet emploi est valable aussi pour combien . Il n'est pas usuel pour les adverbes de quantité trop, assez, peu, tant.

Copyright © 2010-2018 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.