Меню
Грамматика и лексика

Combien ! Comme ! Que ! Ces trois mots peuvent s'employer comme adverbes exclamatifs exprimant la quantité, l'intensité :

Combien c'est heureux! Comme c'est heureux ! Que c'est heureux !

 

Ce que exclamatif est familier, qu'est-ce que exclamatif est très familier :

Ce qu’on est bien ici! Qu'est-ce qu'on est bien ici!

Seul combien peut porter directement sur un adjectif ou un adverbe placé immédiatement après lui :

Combien rares sont de telles occasions ! Comme (ou combien, ou que) de telles occasions sont rares !  

Combien de s'emploie comme déterminant interrogatif ou exclamatif devant un nom, à la manière de quel(s) : Combien de temps dure le spectacle ? Combien de voyages avez-vous faits ? Combien de peine nous a donnée cette affaire!

On voit que le sujet est normalement inversé (quand il n'est pas le mot déterminé par combien de). Dans l'usage familier cependant, le sujet reste parfois placé avant le verbe dans la phrase interrogative :

Combien de temps (que) ce spectacle dure ? Combien de voyages (que) vous avez faits ? .

Si la phrase est exclamative, le sujet se place aussi bien avant le verbe qu'après lui, dans l'usage courant :

Combien de peine cette affaire nous a donnée !

Si combien de se rapporte au nom sujet, le sujet n'est pas inversé :

Combien de personnes ont répondu ? Toutefois, il arrive que dans ce cas on pratique une inversion « complexe » (reprise du sujet par un pronom personnel inversé) : Combien de personnes ont-elles répondu? Cette construction est évitée dans l'usage surveillé.

Combien exclamatif ou interrogatif peut signifier « combien de personnes » :

Combien voudraient être à votre place ! Combien ont répondu ?

Combien interrogatif peut signifier « combien de temps » ou « quel prix » : Combien dure la séance ? Combien as-tu payé cet article ?  Le combien ? Le combientième ?

Pour interroger sur le jour du mois, on dit souvent familièrement :

On est le combien ? ou Le combien sommes-nous ?

Dans un usage plus surveillé, on dit Quel jour sommes-nous ? ou Quel jour est-on aujourd'hui ?, ce qui est plus ambigu, la réponse pouvant être « lundi » ou  « mardi », etc. On peut dire : Quelle est la date aujourd'hui ?

On interroge familièrement sur la périodicité (en jours) par tous les combien ? :

Le marché a lieu tous les combien ?

On ne pourrait guère éviter ce type d'interrogation que par des tournures telles que : Quelle est la fréquence ou la périodicité des marchés ? etc., qui ont un caractère plus ou moins solennel pour une question aussi simple.

On interroge souvent familièrement sur le rang par le combien ou, plus familièrement, par le combientième:

Il était le combien (ou le combientième) à l'arrivée ?

Si on veut éviter ces emplois, on dira, par exemple :

Il est arrivé à quelle place ? ou Quel était son rang d'arrivée ?

Ô combien ! s'emploie plaisamment avec une valeur intensive :

J'admire ô combien ce projet ! L'autre éventualité est ô combien préférable !

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.