Меню
Грамматика и лексика

Concession, opposition
Il y a des moyens divers d'exprimer la concession, c'est-à-dire le contraire de ce qu'on aurait pu logiquement attendre, ou l'opposition.
Des conjonctions ou locutions conjonctives :


► avec le subjonctif : quoique, bien que, malgré que, encore que (soutenu), parfois aussi l'indicatif ou le conditionnel ; si... que, quelque-que (soutenu), pour+ adj. que (soutenu), loin que ; quel... que, quoi que, qui que, qui (ou quoi) que ce soit qui (ou que) ;
► avec l'indicatif ou le subjonctif : tout... que, au lieu que;
► avec l'indicatif (ou le conditionnel) :alors que, lors même que (littér.), tandis que;
► avec l'indicatif : même si;
► avec le conditionnel : quand, quand bien même, même que (familier).
Des conjonctions ou des adverbes de coordination : mais, toutefois, cependant, pourtant, néanmoins.
Des prépositions ou locutions prépositives : malgré, en dépit de, au lieu de, loin de, avec :
Avec toute sa fortune, il n'est pas heureux.
La locution avoir beau + infin. :
Il a beau être riche, il n'est pas heureux.
La locution tout + gérondif :
Tout en étant très riche, il n'est pas heureux. La construction pour + n. ou pour + infin. ne... pas :
Pour un spécialiste, il a fait un travail médiocre. Pour être riche, il n'en est pas plus heureux.
Le subjonctif imparfait ou plus-que-parfait de quelques verbes (avoir, être, vouloir) dans une construction de l'usage littéraire telle que :

Fût-il sincère, il a pu se tromper (usage courant : même s'il est sincère). Eussiez-vous toutes les garanties de sa part qu'il faudrait encore compter avec l'imprévu (usage courant : même si vous aviez..., il faudrait...). Il n'y pouvait rien changer, l'eût-il voulu (usage courant : même s'il l'avait voulu).

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.