Меню
Грамматика и лексика

Chien

un clebs (le « s » final se prononce et l'on dit plutôt « clèpss » ) Mot familier ordinaire pour un chien, mais vu défavorablement : on ne dira pas « oh ! le joli petit clebs », sinon par ironie.

 

D'où il   sort ce clebs ? Mets-le   dehors,   il fouille partout.

Ils ont deux grands clebs qui aboient tout le temps.

Dérivé : un clébard Forme aggravée de clebs par le suffixe péjoratif -ard. Très usuel.

T'as vu le clébard? Il a fauché le morceau de viande !

Origine : Fin   19e siècle   chez   les   soldats d'Afrique (cleb) ; usuel sous la forme clebs depuis les années 1950 environ. De l'arabe maghrébin kleb.

un   toutou

Terme   familier   affectueux   pour   un chien, généralement   de   petite   taille   (un doberman sera difficilement appelé « toutou » sauf par des vieilles dames inconsidérément cynophiles) : Oh le joli toutou à sa mémère !

Origine : 17e siècle, mot enfantin.

un cabot

Terme familier un peu vieilli pour un chien, et largement remplacé par clebs.

Ils ont une bande de cabots de toutes les tailles, ça fait un boucan terrible chez eux.

Remarque : Un cabot s'applique   aussi,   sans référence au chien, à un acteur vaniteux qui ne songe qu'à se faire voir - et par extension à toute personne qui cherche à attirer l'attention sur elle par des effets de paroles :

Qu'est-ce qu'il peut être cabot, ton copain !

Il s'agit là d'une apocope de cabotin, « acteur».

Origine : Milieu 19e siècle.

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.