Меню
Грамматика и лексика

se débrouiller

se démerder Se débrouiller, s'arranger, trouver  une solution à une affaire compliquée

, à une situation précisément « emmerdante », avec l'aide  des amis ou sans l'aide de personne. Extrêmement  usuel dans toutes les couches de la société, car  aucun verbe seul en français conventionnel ne traduit ces divers emplois avec assez d'énergie. Se  débrouiller est faible et tient lieu d'euphémisme  dans la conversation familière. La connotation  ordurière (« se sortir de la merde ») est présente, mais à l'arrière-plan, effacée par l'usage de tout le  monde - encore que le mot soit plus employé par les  hommes que par les femmes.

Si c'est comme ça, démerde-toi tout seul,  moi je m'en vais !
Bon, j'irai voir la banque, j'irai voir mon   oncle qui est plein de fric... Je vais bien me  démerder, t'en fais pas !
Regarde-moi ce chien s'il est intelligent :j'ai fermé la porte, il s'est quand même démerdé  pour sortir!
Superbe équipe ! Ils avaient tout contre  eux: le vent, le public, un joueur blessé... Ils  se sont démerdés  pour gagner !

Dérivés : un démerdard Un débrouillard, une  personne habile à trouver des solutions à tout :

Olivier, c'est un démerdard, il finira bien par  s'en sortir.

la démerde Le mot est très légèrement  péjoratif pour désigner l'ensemble des  tactiques, des « combines » qui permettent à un  individu de venir à bout des ses projets – mais  la démerde inclut la fraude ou même le vol pur  et simple : Comment tu as eu ce whisky écossais, on en trouve pas en France ? Ah! mon vieux, c'est la démerde ! (Sens variable selon la classe sociale du démerdard : la phrase étant prononcée par un évêque dans le privé ! -on songera à des voies ecclésiastiques et préférentielles d'approvisionnement; prononcée par un petit loubard de banlieue, il est à peu près certain qu'il a volé la bouteille !)
Origine Fin 19e siècle pour se démerder et pour  démerdard - encore que ces mots ne soient situés dans l'usage familier qu'après 1910. La démerde  est un déverbal inventé vers 1930. Une formule  en usage quotidien pendant la période  d'occupation 1940-44 -et pendant une dizaine d'années ensuite - ce fut le système D, en relation  avec les approvisionnements difficiles. C'était   l'abréviation polie de système démerde.

trouver une combine Trouver un truc, une  solution à une difficulté, pratiquer un  agencement particulier pour faire fonctionner  un appareil, etc.
Je voudrais bien trouver une combine pour  gagner de l'argent sans rien faire !
Il faut que je trouve une combine pour réparer  mon moulin à café qui est en panne.
À une époque, nous avions une combine pour téléphoner sans payer. Ça consistait à taper sur l'inter  rupteur autant de coups que l'indiquaient les  chiffres du numéro. On obtenait la communication mais les compteurs ne  l'enregistraient pas. C'était une fameuse  combine ! - Oui, c'était du vol, quoi !
Origine E 1906 chez les voyous (G. Esnault). Par abrègement de combinaison ; étant donné la «
profession » des utilisateurs, il s'agit  probablement de la combinaison des coffres  forts, c'est-à-dire le chiffre permettant de les  ouvrir !

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.