Меню
Грамматика и лексика

emprisonner [ɑ̃pʀizɔne]   заключать в тюрьму; держать в тюрьме

Во французском разговорном  языке очень много терминов, со значением «заключать в тюрьму».  Мы рассмотрим только несколько примеров, которые широко используются.

Note préliminaire :  Les termes désignant l'arrestation  et la condamnation sont à l'évidence très nombreux  dans l'argot. Nous ne relevons ici que ceux qui  sont d'un usage familier très général à l'exclusion  des autres.

  • se faire ramasser угодить в тюрьму

Se faire arrêter par la police et emmener au poste lors d'un contrôle. Usuel.
Gérard n'avait aucun papier sur lui l'autre soir, il s'est fait ramasser par les flics. На днях вечером, у Жерара не было при себе документов, и угодил за решетку.
Se dit aussi très fréquemment pour attraper une amende : Toi, t'as pas ta vignette, tu vas te faire  ramasser un de ces jours... (la vignette sur le pare-brise d'une voiture atteste le paiement d'une taxe annuelle sur les automobiles)
Origine : Vers 1900 dans ce sens familier. H. France donne « se faire arrêter ou se faire rappeler à l'ordre » (1907).

  • Coffrer / (faire) coffrer — арестовать; засадить в тюрьму

Arrêter et mettre en prison : Les gendarmes l'ont coffré la semaine
dernière. Жандармы арестовали его на прошлой неделе.
La vieille dame a eu affaire à un escroc. Heureusement, il s'est fait coffrer quelques  jours plus tard, avant d'avoir écoulé les bijoux. Пожилую даму обманули. К счастью мошенника арестовали до того как он продал украшения.
Origine :  Coffrer pour « incarcérer » était déjà en usage au 17e siècle. Et un coffre pour « un  cachot" existe chez Villon.

Copyright © 2010-2018 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.