Меню
Грамматика и лексика
  • superstitieux [sypɛʀstisjø, -jøz]  - superstitieuse   суеверный
  • trèfle m   [tʀɛfl]   клевер
  • étoile f  filante  [etwal fil ɑ̃t]   падающая звезда
  • glisser [glise] вснуть, положить (в карман)
  • une patte de lapin [yn pat də lapɛ̃] кроличья лапка
  • toucher du bois [tuʃe dy bwa] схватиться за что-либо деревянное (суеверный жест, якобы отгоняющий зло)
  • avoir fort à faire [avwar  fɔʀ a fɛʀ]  иметь много дел; ≈ хлопот полон рот
  • édifier sur… — осведомлять о…
  • s'avouer [savue]  признавать себя
  • se contorsionner [kɔ̃tɔʀsjɔne] изгибаться, принимать необычные позы (об акробате)
  • se lever du pied gauche [sələve dy pie goʃ] (se lever du pied gauche [или du mauvais pied]) встать с левой ноги, встать в дурном настроении, встать не в духе
  • présager [pʀezaʒe] предвещать; предсказывать
  • obnubiler [ɔbnybile] затемнять, помрачать (сознание) ; il est obnubilé par une idée — он одержим одной мыслью
  • croiser [kʀwaze]   скрещивать, складывать крест-накрест
  • lame f  [lam] лезвие
  • un porte-bonheur [pɔʀt(ə)bɔnœʀ] амулет, фетиш; брелок
  • détour  m [detuʀ]  увёртка, уловка, обходный манёвр
  • décortiquer [dekɔʀtike] скрупулёзно разбирать (текст)
  • crottin m  [kʀɔtɛ̃]   лошадиный навоз
  • dire merde à qn  [dir mɛʀd a kɛlkœɔ̃ ]  послать к чёрту кого-л.; пожелать кому-л ни пуха, ни пера

- 8 heures, voici ie journal de Mickael Thébaut, bonjour Mickael !

- Bonjour Patrick, bonjour à tous ! Et ce matin, c’est la Grèce qui fait la une. Deuxième jour de... [...] Cette étude édifiante sur les superstitions des Français : étude TNS-Sofres, qui nous apprend que plus de 41 % des Français s'avouent superstitieux, et les plus superstitieux, ce sont les femmes. Sandrine Houdin.

- Christiane préfère se contorsionner tous les matins en sortant de son lit plutôt que de prendre le risque de se lever du pied gauche.

-Sinon...

- Sinon ?

- Sinon, ma journée, je présage qu’elle va mal se passer. Si vraiment ça va mal, je dirai : « Ah ben tiens, ça y est, c’est parce que j’ai mis le pied gauche à terre !»

- Stéphanie, elle, est obnubilée par les couverts.

- Je ne supporte pas que la queue de la cuiller croise la lame du couteau, ça me gêne, donc je peux chez quelqu’un rechanger toute la table discrètement.

- Quant à Frédérique, c'est tout l’inverse.

- Moi, je suis plutôt dans les porte-bonheur I Par exemple, s'il y a quelque chose qui va m’inquiéter, je vais toucher du bois. S’il y a un vendredi 13 qui tombe dans le mois, eh bien je vais faire un jeu de hasard.

- Pourquoi le 13 justement... ?

- Pourquoi le 13 justement ? Pourquoi faire un détour pour éviter de passer sous une échelle ? Pourquoi le pain à l’envers sur la table nous dérange ? Evelyne Keller a donc décortiqué toutes nos superstitions du quotidien.

- Pour porter bonheur, on va dire « Merde !» à un étudiant, et ça vient d’une superstition des comédiens, parce que lorsque les calèches étaient devant les théâtres, il y avait beaucoup de crottin au sol, et donc beaucoup de merde au sol, c’était de l'argent et de la chance. Il y a aussi quelque chose qui m’a amusée, c’est que, selon les pays, ce ne sont pas les mêmes chiffres qui portent malheur.

Copyright © 2010-2018 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.