Меню
Грамматика и лексика

Subjonctif passé et subjonctif imparfait
Exemples : J'attendrai que tu aies terminé (subjonctif passé). Je ne pensais pas que le candidat fût si brillant (subjonctif imparfait).
La construction des verbes au subjonctif passé.


Le subjonctif passé se construit avec l’auxiliaire avoir ou être au subjonctif présent et le participe passé du verbe.
Dommage que tu n’aies pas assisté au spectacle!
Il faudra qu’il soit rentré avant minuit.
Quand emploie-t-on le subjonctif passé ?
Le subjonctif passé est soumis aux mêmes règles d'emploi que le subjonctif présent. On l'utilise pour exprimer la nécessité, le regret, la volonté, le refus. On l’utilise également après certaines conjonctions.
Cependant, le subjonctif passé exprime une action achevée.
Si l’on considère les phrases suivantes :
Il faut que vous terminiez cette lettre avant midi.
Il faut que vous ayez terminé cette lettre avant midi.
Le sens est le même dans les deux phrases mais le point de vue est différent. Dans la lre phrase, on insiste sur le déroulement de l’action (subjonctif présent), dans la 2e, on envisage l’action achevée (subjonctif passé).
La conjugaison des verbes au subjonctif imparfait.
Tableaux de conjugaison.
Quand emploie-t-on le subjonctif imparfait ?
Le subjonctif imparfait n’est plus employé dans la langue orale courante. On l’entend encore dans les discours (qui sont en fait écrits puis lus ou appris). Même à l’écrit, l’emploi du subjonctif imparfait est le signe d’une langue particulièrement soignée. On emploie plutôt à sa place le subjonctif présent.
Je ne pensais pas qu 'il pût répondre, (subjonctif imparfait)
Je ne pensais pas qu’il puisse répondre, (subjonctif présent)
▲ N’oubliez pas l’accent circonflexe.
Au subjonctif imparfait, la 3e per-sonne du singulier prend un accent circonflexe : qu’il aimât, qu’il vînt, qu’il crût...
▲ Les subjonctifs impar-faits que vous devez retenir.
Il est important de pouvoir re-connaître, sinon employer, les formes de la 3 personne du singulier des verbes les plus usuels.
AVOIR : qu’il eût
J’avais pris mes dispositions pour qu’il eût le temps de s’adapter.
ÊTRE : qu’il fût
J’aurais souhaité qu’il fût mieux accueilli.
DIRE : qu’il dît
Il eut mieux valu qu’il dît sa façon de penser.
FAIRE : qu’il fît
Je ne savais pas qu’il fît partie de ce club.
VOULOIR : qu’il voulût
Il n’était pas question qu’il voulût en faire à sa tête.
POUVOIR : qu’il pût
Nous ne voulions pas qu’il pût nous opposer ces arguments.
SAVOIR : qu’il sût
J’aurais voulu qu’il sût apprécier mon offre.
DEVOIR : qu’il dût
Nous ne pensions pas qu’il dût repartir si tôt.

Copyright © 2010-2016 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.