Меню
Грамматика и лексика

Cuisine

Note préliminaire: Il s'agit de la cuisine « que l'on mange », des « plats cuisinés », non de la nourriture en général ni du local où l'on prépare les repas (naguère appelé la cambuse, mais ce mot semble désuet).

Naturellement, les termes qui désignent la cuisine servent aussi plus ou moins à la nourriture, et vice-versa.
la bouffe la nourriture
la tambouille Terme assez péjoratif, ou du moins plaisantin, pour la nourriture que l'on cuit :
J'aime pas cette tambouille ! C'est pas salé, ça n'a aucun goût !
Faire la tambouille pour « faire la cuisine » est usuel :
À la maison c'est moi qui fais la tambouille tous les jours.
Je n'y vois pas très clair, je suis à l'étroit, je fais   ma tambouille et je monte mon charbon ! (Jehan Rictus, Lettres à Annie, 7921)
Origine : Milieu 19e siècle ; obscure. Cf. « Si en faisant la tambouille le pauvre loupiot avait laissé brûler les fayots, c'était la mode de lui faire bouffer la ration de tout le monde » (La Sociale, vers 1905).

le fricot Le repas préparé. Le mot évoque un plat bien mitonné : Ce soir on a un bon fricot. - C'est quoi ? – Un ragoût d'agneau.
Remarque : L'apocope de fricot a donné le fric, « l'argent ».
Origine : Milieu 19e siècle. Apocope de fricoter, «faire bombance » (1767, Esnault).

le frichti Mot pittoresque et usuel.
Je vous ai fait un petit frichti des familles. À table, tout le monde !
Origine : Début 19e siècle. Viendrait de l'allemand Fruhstùck, « petit déjeuner », par l'intermédiaire  de la prononciation alsacienne du mot : «fristick ».

la tortore Mot devenu rare pour « la nourriture», avec une connotation argotique nette : Alors ça vient la tortore ?... Qu'est-ce que tufous, je crève la dalle ! (tu nous sers, oui ou non ?)
Origine : Milieu 19e siècle. Mot occitan.

le rata Terme péjoratif des casernes désignant une nourriture peu raffinée ou carrément mauvaise.
Le mot évoque un ragoût, un plat en sauce : Germaine nous a servi un rata qui n'avait  aucun goût.
Le mot eut naguère une célébrité soldatesque avec ce quatrain chantonné sur le rythme de  l'appel « à la soupe » (joué au clairon dans les casernes) :

C'est pas de la soupe

C'est du rata,
C'est pas d'la merde
Mais ça viendra !
Origine : Début 19e siècle. Abréviation de ratatouille, qui désigne un mélange de légumes cuits ensemble, ou un ragoût.

c u is in ie r
un cuistot Un cuisinier professionnel, particulièrement dans une cuisine de collectivité : À la colonie de vacances le cuistot s'appelait Vladimir.
L'hôtel du Quercy cherche un cuistot, t'es pas libre ?
REMARQUE:  Le féminin cuistote semble inusité sauf par plaisanterie :
Je vais dire un mot à la cuistote.
Origine : Début 20e siècle. Par resuffixation de cuis-tance, « cuisine » à la même époque.

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.