Меню
Грамматика и лексика

Détail Детали

pinailler [pinɑje] придираться, цепляться за мелочи; проявлять чрезмерный педантиз S'arrêter à des détails infimes et inutiles. Le verbe est d'un usage très fréquent. Глагол используется очень часто.


Qu'est-ce que tu pinailles ! On va pas compter les clous de la porte! Чего ты придираешься! Мы что гвозди на дверях будем считать!

Se complaire à des arguties, « ergoter sur des vétilles » находить удовольствие от придирок, цепляться/ спорить  по пустякам :
On va pas pinailler à 10 francs près : mettons  500 francs et c'est marre ! 10 франков больше, 10 франков меньше: давай 500 и хватит!

Dans ce sens, pinailler a pris la place de chicaner  jadis usuel dans le langage populaire. Здесь   pinailler  имеет больше значение «придираться к пустякам», когда-то  распространенный в просторечие.


Dérivés :

 le pinaillage [pinɑjaʒ] мелочные придирки; цепляние по мелочам; вылизывание (работы)  Le fait de pinailler :  Tout ça c'est du pinaillage !  (ce sont des futilités, des arguments oiseux).

un pinailleur [pinɑjœʀ, -øz] 1. , - pinailleuse; придирчивый; слишком педантичный 2. , придира; педант, -ка  Un tatillon, un  argumentateur :
Paul est un pinailleur, il discuterait toute la  nuit pour trois fois rien !

Origine:  Années 1930 dans un registre vulgaire,  voire grossier, où le sens premier et sexuel («baisouiller»), ainsi que la racine pine (sexe  masculin), étaient présents et conscients. Le mot  s'est édulcoré en devenant usuel dans un public  plus large à partir des années 1950, jusqu'à avoir  perdu tout du souvenir de ses origines grivoises.

Copyright © 2010-2017 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.