Меню
Грамматика и лексика

■ L'accent aigu
Une épée, une télévision, la bonté, récréatif, séparé.


Il indique une prononciation de e fermé [e].
C’est l’accent le plus utilisé dans la langue française.
■ L’accent grave
Une pièce, funèbre, une bibliothèque, une portière.
— Il indique une prononciation de e ouvert [ ɛ ].
— Il précise le sens de certains mots car certains mots changent de sens si on l’oublie : a, à, la, là, ou, où.
■ L’accent circonflexe .
Extrême, la fête, la forêt, la bête, une requête.
— Il indique une prononciation de e ouvert [ ɛ ].
— Il indique s’il s’agit du o fermé [o] ou du o ouvert [ ɔ ]. Ce qui change le sens de certains mots.
Une côte sablonneuse. Une cote mobilière.
— Il indique s’il s’agit du â ouvert [ a ] ou du a fermé [а]. Ce qui change le sens de certains mots.
Une pâte brisée. Faire patte de velours.
— Il se retrouve dans certains temps verbaux.
Nous aperçûmes Passé simple.
Il eût géré Conditionnel passé.
Qu’il dansât Subjonctif imparfait.
— On ne doit pas l’oublier sur les pronoms possessifs.
Le nôtre, le vôtre.
■ Le tréma.
— Le tréma n’est pas un accent. Il sert à distinguer la prononciation de deux voyelles placées l’une à côté de l’autre.
Noël, héroïque, inouï, l'ouïe, camaïeu.
Ce sont les voyelles e, i, u qui peuvent être surmontées d’un tréma.
— Il sert dans aiguë, ambiguë, bisaiguë à indiquer que l’adjectif féminin doit se prononcer gu et non gue comme dans bague ou digue.

Copyright © 2010-2016 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.