Меню
Грамматика и лексика

Amours et Amourettes
Les rencontres se font encore souvent dans les fêtes, dans les bals ou dans « les boîtes de nuit », en discothèques. ou encore par l’intermédiaire d’amis communs, dans des dîners, dans des clubs de vacances, dans des campings à la fac (l’université), plus rarement par hasard, dans des lieux publics, la rue ou les cafés. C’est en fait bien souvent sur leur lieu de travail que se rencontrent les hommes et les femmes.

 

En général ce sont encore  les hommes qui font les premiers pas, très peu souvent les femmes. L’homme « repère » une femme qui lui plaît et jette son dévolu sur elle, du moins en apparence! Il peut arriver qu’un homme et une femme s’abordent d’un accord tacite, qu’une femme « se débrouille » pour montrer à un homme qu’il lui plaît, en lui adressant la parole, en l’appelant au téléphone après un premier contact sous un prétexte quelconque... Mais il importe que chacun joue le rôle traditionnel fixé par des conventions sociales toujours en vigueur. Beaucoup d’hommes avouent qu’il leur est constitutif et indispensable d’avoir l’impression de prendre l’initiative, pour conforter leur image de la virilité. Sinon, ils se sentent, d’une certaine façon, frustrés du plaisir de séduire une femme. Une femme qui fait la cour à un monsieur est une femme « facile » : on n’a donc aucun mérite à la « conquérir »...
Que disent aujourd’hui les sexes forts de ce qui les séduit chez une femme ? En premier lieu, c’est effectivement le physique. Ils sont attirés par sa beauté, son charme, son allure générale. Ce peut être aussi « un petit quelque chose » qui la rend « irrésistible » et unique, même si elle ne possède aucune qualité physique spectaculaire ! Ce sont aussi ses qualités d’esprit, son humour, qui la rendent attirante.
Ce qui séduit le plus les sexes faibles chez un homme, dans un premier temps, c’est son charme, sa bonne humeur et surtout son humour. L’attrait physique un peu trop mis en évidence est considéré comme suspect. D’un homme beau, on dit que c’est « un bellâtre ». S’il est bien bâti, on ironise sur le fait qu’« il a tout dans les muscles, rien dans la tête ».
Si la rencontre a lieu dans un groupe, c’est l’homme aimé ou admiré par les autres, le bout-en-train de la bande, qui est censé avoir le plus de succès auprès des femmes.
Mais l’homme silencieux, mystérieux, distant ou secret, « le beau ténébreux » – bref, l’homme inaccessible ! – a aussi ses chances ! Et l’homme-enfant, le timide, ou encore le désespéré peuvent donner à certaines femmes des envies de le protéger...
Les éléments décisifs de la séduction sont sans doute la vivacité d’esprit, l’aisance de la parole, la faculté de s’intéresser au monde, un mélange de qualités spirituelles et intellectuelles. Le séducteur professionnel, le beau parleur, celui « qui s’écoute parler » ou qui affiche sa virilité et son envie de dominer les femmes inspirent généralement beaucoup de méfiance, tout comme la femme qui manifeste de façon trop affichée son désir de plaire et de séduire tous les hommes. 
Il existe une certaine tradition de coquetterie et de théâtre amoureux : ce sont les jeux des regards, des sourires, des gestes. Les déclarations, même si elles sont faites avec une certaine dérision, font partie du « cinéma » que joue chacun (« T’as de beaux yeux, tu sais »). Les compliments, pour être appréciés, doivent être légers, indirects, discrets. S’ils sont trop flatteurs, ils paraissent hypocrites ou montrent de façon trop évidente le but qu’ils cherchent à atteindre! Une femme à qui l’on dit qu’elle est jolie se doit de minauder en répliquant, qu’elle est fatiguée et qu’elle a justement en ce moment une mine épouvantable. Si on lui dit qu’elle a une jolie robe qui lui va à merveille, elle répondra en général que c’est une «vieille robe », ou « une petite robe de rien du tout » achetée en solde à « trois francs, six sous » (sous-entendu : tout le charme de la robe vient de celle qui la porte !). Ce n’est qu’ensuite (si tout s’est bien passé !) que les amoureux peuvent se dire – dans l’intimité uniquement – des mots tendres, parfois uniques et originaux... mais souvent très banals. Ce peut être tout simplement « chéri » ou « mon chéri », ou encore « mon ange », « mon trésor » ou « mon chou ». Ce sont parfois des noms d’animaux – « ma puce », « mon chat », « mon lapin ». Les mots qu’utilisent les amoureux entre eux sont les mêmes que ceux que l’on adresse affectueusement aux enfants.


 Vocabulaire

  • repérer vt - разг. находить, обнаруживать, засекать
  • jeter son dévolu - остановить свой выбор
  • tacite adj - молчаливый 
  • conforter зд. - создать, обеспечить
  • virilité (f) - мужественность
  • frustré - обманутый, незаконно лишенный чего-либо
  • séduire - обольщать
  • être en situation de retrait - зд. почти не иметь прав
  • irrésistible adj - неотразимый
  • suspect [syspɛ], -е adj - подозрительный, вызывающий недоверие bellâtre (m) - фат
  • boute-en-train (т) invar, - душа общества, весельчак, затейник dérision (f) - насмешка, шутка
  • minauder vi - жеманиться, ломаться
  • se devoir de + inf. чувствовать себя обязанным сделать что-л
Copyright © 2010-2018 francaisonline.com - уроки для начинающих, бесплатно.